Le tartre

Le tartre


Le tartre

Comme pour les humains, les dents des chiens subissent l’attaque permanente de bactéries qui sont à l’origine de la formation de la plaque dentaire.

Ces bactéries s’agglutinent à la surface des dents et produisent des substances qui forment une pellicule de couleur orange recouvrant les dents. Cette pellicule est normalement nettoyée chez l’homme par le brossage régulier des dents. Progressivement, la pellicule s’épaissit donc chez le chien avec l’accumulation de couches de glycoprotéines et de polysaccharides, ainsi que le développement de très nombreuses bactéries (la concentration en germes dans le tartre peut être aussi importante que dans les selles). C’est alors la plaque dentaire.

Avec le temps, la plaque dentaire se minéralise et s’étend sous la gencive, on dit que l’animal a du tartre. Certaines races de chiens ont une prédisposition génétique à la formation de tartre (petites et moyennes races, comme le Caniche, le Yorkshire, le Pékinois, le Shih-Tzu ou le Cocker).

Les conséquences du tartre

Le tartre chez le chien n’est pas uniquement un problème esthétique, mais un réel problème de santé. Tout d’abord, le tartre est le plus souvent responsable de la mauvaise haleine du chien: un chien qui a les dents propres est un compagnon beaucoup plus agréable car moins nauséabond!

Mais surtout, le tartre s’accumule en permanence, et s’insinue sous la gencive. Celle-ci est en permanence irritée et fragilisée: on a souvent une gingivite (inflammation de la gencive, qui se reconnaît à leur couleur rouge), des saignements au moment des repas, des infections buccales, des abcès. Les dents peuvent également être atteintes, et il n’est pas rare d’avoir des dents totalement rongées par des caries, qui tombent ou qui ne tiennent plus dans la bouche que par la couche de tartre!

Même s’il ne l’exprime pas votre compagnon souffre forcément lorsque le tartre devient important. De plus les microbes qui s’y développent passent dans le sang et peuvent se fixer dans différents organes (cœur, reins) contribuant ainsi au développement de maladies qui peuvent être graves: insuffisance cardiaque et rénale chez l’animal âgé.

Que faire si votre chien a les dents entartrées ?
Tout d’abord, surveillez bien l’apparition du tartre en regardant régulièrement les dents de votre chien (le tartre apparaît d’abord au niveau des dents du fond, comme les prémolaires, et plus tardivement sur les crocs).

Si vous voyez que les gencives sont rouges, enflées ou qu’elles saignent parfois, il est temps de faire détartrer votre chien.

Il est difficile de dire à quel moment le tartre s’installe : certains chien auront besoin d’un détartrage dès l’âge de 1 an (en général les races miniatures), d’autres n’en auront jamais besoin (les races géantes). Pour la majorité des animaux, il faudra pratiquer un détartrage régulier (tous les deux ou trois ans).

Le détartrage est une intervention indolore pratiquée par votre vétérinaire: le chien est placé sous anesthésie générale, ceci afin qu’il reste immobile la gueule ouverte pendant la durée de l’intervention. Le tartre est décollé par ultra-sons, comme chez le dentiste (donc sans douleur), puis le vétérinaire applique une pâte pour polir les dents. Le détartrage est un traitement, mais ne constitue pas une prévention du tartre. Il est toutefois possible de retarder l’apparition ou la réapparition du tartre, ceci grâce à quelques précautions.

Que faire pour prévenir l’apparition du tartre ?

L’idéal pour entretenir une bonne hygiène buccale chez votre chien est de lui brosser régulièrement les dents (dès qu’il a ses dents d’adulte: entre 6 mois et un an). Ceci est possible si vous habituez très jeune votre chien à être manipulé.

Il existe aussi un produit spécialement adapté, composé d’un doigtier (capuchon de caoutchouc avec des aspérités, à enfiler sur votre doigt) et d’une pâte dentifrice abrasive dont le goût convient aux chiens. Vous pouvez ainsi nettoyer correctement les dents de votre chien (une ou deux fois par semaine suffisent généralement).

L’autre solution, moins contraignante cette fois, est de donner à votre chien une nourriture dont la composition et la texture permettent un nettoyage naturel des dents: il s’agit de croquettes spécifiques dont les fibres frottent sur les dents et donc ont une action de brossage.
Plus généralement, une nourriture à base de croquettes retarde l’apparition du tartre, tandis que les boîtes et la pâtée favorisent au contraire son apparition. Les friandises pour chien sous forme d’os à mâcher ou de bâtons à croquer ont aussi une action intéressante sur le nettoyage des dents.

Pour les chiens de petite taille difficiles à manipuler, il existe des dentifrices sous forme de comprimés à croquer qui se donnent tous les jours (ou tous les deux jours) comme une friandise.

Conclusion

Grâce aux nouveaux produits, il est aujourd’hui très simple d’entretenir une bonne hygiène buccale pour votre chien. N’hésitez pas à varier ses plaisirs en ayant recours aux différents produits que nous venons de décrire qui ont une action nettoyante des dents. Vous limiterez ainsi les problèmes de tartre inconfortables, parfois douloureux et néfastes à la santé et au confort de vie de votre chien. 



Passionné dès le plus jeune âge par l’univers des chiens, Yves Duchêne a voyagé au cours des trois dernières décennies afin de trouver des réponses à ses questions en ce qui concerne le monde canin. Au cours des 15 années où il a vécu en Europe, il a développé et expérimenté la méthode qu’il nous propose. Il a d’ailleurs constaté que, bien souvent, le maître est celui qui a le plus besoin de soutien et d’encadrement.



Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *