Les otites chez les chiens

Les otites chez les chiens

Qu’appelle-t-on une otite ?

Une otite est une infection ou inflammation du pavillon ou du conduit auditif. Il n’y pas une, mais des otites différentes, que l’on distingue suivant l’origine du problème:

  • Les otites parasitaires essentiellement dues à un parasite: la gale des oreilles.Ce parasite (Otodectes Cynotis) ressemble à une araignée microscopique, et se multiplie dans le conduit auditif en se nourrissant du cérumen qu’il contient.Les parasites de la gale d’oreille produisent des saletés marron foncées ou noirâtres que l’on peut observer à l’intérieur du conduit (attention la présence d’un contenu noirâtre dans l’oreille ne signifie pas systématiquement que le chien est atteint d’une gale d’oreille!).
    Ces parasites entraînent des démangeaisons très désagréables pour le chien. Il se gratte alors fréquemment les oreilles en gémissant.

    Il convient dans ce cas de consulter votre vétérinaire pour qu’il puisse établir le diagnostic et mettre en place le traitement. Celui-ci consiste en général en des gouttes à mettre au fond des oreilles pendant 4 à 6 semaines au moins.
    La gale d’oreilles est très contagieuse de chien à chien, ou de chien à chat, mais elle n’atteint pas les autres espèces, et en particulier pas l’homme.

  • Les otites infectieusesqui se manifestent par une douleur importante de l’oreille, et par la présence de pus et parfois de saignements dans le conduit.Elles peuvent être la conséquence d’un « coup de froid », lorsque le chien est resté par exemple la tête à la fenêtre de la voiture.Elles peuvent aussi être dues à des macérations en particulier dans les races à oreilles tombantes car le pavillon recouvre en permanence l’orifice du conduit aggravant les problèmes d’aération.

    Chez certaines petites races (caniches, bichons, shih-tzu…) des poils poussent à l’intérieur du conduit auditif ce qui augmente encore les risques de macération. Si vous constatez de tels phénomènes consultez rapidement un vétérinaire.

  • Les otites allergiques sont assez fréquentes. Également dénommées, otites erythémato-cérumineuses on les rencontre principalement chez les chiens à tendance allergique.Elles se traduisent principalement par des rougeurs et des démangeaisons à l’extérieur de l’oreille, sur le pavillon, et dans les cartilages qui entourent l’entrée du conduit auditif.On peut aussi observer une accumulation de cérumen très épais, jaunâtre et odorant, qui peut être dû à une infection secondaire.

    Ces otites étant d’origine allergique, elles ont tendance à se renouveler régulièrement et doivent parfois faire l’objet d’un traitement général du terrain allergique de l’animal.

    Il convient de débattre du type de traitement avec votre vétérinaire.

  • Les otites mycosiques, nom donné quand l’agent responsable de l’otite est un champignon microscopique.Il s’agit le plus souvent d’une levure dénommée Malassezia Pachydermatis.
    Elle peut être responsable d’otites chroniques et de la rechute ou de la mauvaise guérison d’autres types d’otites.

Comment traiter une otite ?

Votre vétérinaire vous prescrira un traitement adapté à l’origine de l’otite. Il sera composé de liquides à instiller dans le conduit auditif (nettoyant, antibiotiques …), de comprimés, de lait dermatologique à passer sur le pavillon…

Pour la réussite du traitement, le plus important, est de mettre convenablement, les gouttes au fond du conduit auditif. Cela sera d’autant plus facile que le chien a été habitué dès son plus jeune âge à se faire nettoyer les oreilles.

Le bon Geste: L’opération est parfaitement indolore et sans risque pour votre compagnon en suivant précisément les indications suivantes :

  • Enfoncez l’embout du flacon verticalement dans le conduit auditif sans avoir peur de blesser le tympan puisqu’un coude vous empêche de le toucher,
  • Lorsque le fond est atteint injectez le produit, retirez l’embout puis massez l’extérieur de l’oreille entre le pouce et l’index de façon à répartir le produit.
  • Idéalement laissez ensuite le chien secouer la tête afin que les saletés remontent vers l’entrée du conduit.
    Vous pouvez alors
    récupérer le cérumen et les saletés quiremontent à l’aide d’un coton sec ou d’une lingette. Répétez l’opération dans les deux oreilles jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de saletés qui remontent.

    L’emploi d’un coton-tige est déconseillé: risque de perte de l’embout en coton au fond de l’oreille et irritation par le coton du coton-tige très serré.



Passionné dès le plus jeune âge par l’univers des chiens, Yves Duchêne a voyagé au cours des trois dernières décennies afin de trouver des réponses à ses questions en ce qui concerne le monde canin. Au cours des 15 années où il a vécu en Europe, il a développé et expérimenté la méthode qu’il nous propose. Il a d’ailleurs constaté que, bien souvent, le maître est celui qui a le plus besoin de soutien et d’encadrement.



Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *